Informations pratiques

Le stage : droits et obligations du stagiaire et du restaurateur

En France, la période de stage ne peut dépasser 6 mois par année d’enseignement. Une convention doit-être signée par :

  • Le stagiaire
  • L’entreprise d’accueil
  • L’établissement de formation
  • L’enseignant référent
  • Le tuteur de stage

Si le stage dépasse 2 mois et un jour, l’étudiant reçoit une gratification d’environ 554 €, sinon c’est au bon vouloir de l’employeur. L’employeur n’est pas obligé de loger et nourrir les stagiaires, cela varie suivant les contrats/conventions établis entre l’établissement de formation et l’employeur.
Par contre, l’employeur est obligé de rembourser une part des frais de transport engagé pour effectuer le stage.

De même, l’établissement de formation n’est pas obligé de vous placer en stage, bien souvent l’étudiant doit trouver seul son lieu de stage, ce qui n’est malheureusement pas évident pour des étudiants étrangers. Le mieux est donc de démarcher des écoles qui placent leurs étudiants.

 

Couverture Maladie

Pour les ressortissants d’un Etat membre de l’Espace Economique Européen ou de Suisse

Pour les étudiants Européens, il est important pour vous de faire en amont les démarches pour avoir la carte européenne d’assurance maladie, vous bénéficierez ainsi de la prise en charge des soins médicaux. Vous restez affilié au régime de sécurité sociale de votre Etat de résidence.

Vous êtes étudiant international (hors U.E.)

L’entreprise vous accueillant n’ayant pas l’obligation de cotiser pour vous. Vous êtes dans l’obligation de souscrire une assurance privée.

Droits à la sécurité sociale française

Vous pouvez aussi être affilié à la sécurité sociale française, à condition :

  • D’être âgé de moins de 28 ans au 1er octobre de l’année scolaire en cours.
  • D’être inscrit dans un établissement agréé par la Sécurité sociale

 

Le VISA pour les stagiaires étrangers

 Les différents types de visa :

  • Les visas « Schengen » ou visa de courte durée sont attribués pour des séjours inférieurs ou égaux à 90 jours. Pour ce type de visa, le formulaire à remplir est le cerfa n°14076*01
  • Les visas longue durée sont attribués pour des séjours supérieurs à 90 jours. Pour ce type de visa, le formulaire à remplir est le cerfa n°14571*02

A savoir que ces visas permettent à leur détenteur de circuler librement dans les 26 pays membres de l’accord Schengen pour une durée maximale de 90 jours sur toute période de 180 jours.

 

Où faire sa demande ?

Pour l’obtention d’un visa français, vous devez vous adresser au service des visas du consulat ou de l’ambassade française de votre pays.

Le dossier :

Votre dossier doit comporter l’ensemble des pièces demandées pour être étudié. La liste des documents nécessaires varie souvent d’un pays à un autre, il n’existe pas de liste préalablement définie et internationale. La liste est généralement téléchargeable sur le site internet de l’ambassade ou du consulat.
Des frais de dossier vous seront également demandés.

Il est important de savoir qu’un dossier avec des documents manquants sera systématiquement rejeté. Pensez donc à fournir tous les documents demandés.

 

Délai :

  • Pour un visa de séjour court, la réponse vous sera délivrée 15 jours après votre demande. Sauf cas exceptionnels pouvant aller jusqu’à 60 jours.
  • Concernant les visas longue durée, les délais d’attentes varient d’un pays à un autre. Il est donc indispensable de faire sa demande 6 mois avant la date de départ prévue pour anticiper délais et autres problèmes que vous pourriez rencontrer.

Une fois votre demande acceptée, une vignette sera apposée sur votre passeport pour attester la possession d’un visa.

En cas de refus, vous pouvez le contester devant la Commission de recours contre les refus de visa mais aussi présenter une nouvelle demande de visa

 

Prix :

Pour un visa de courte durée (<90 jours), les frais de dossier s’élèvent à 60 €. Pour l’obtention d’un visa longue durée (>90jours), le prix est de 99 €.

Conditions d’obtention d’un visa :

Les visas français ne sont pas nécessaires pour certains pays, le tableau ci-dessous vous renseignera au mieux.

 

VISAS NÉCESSAIRES SELON PAYS
PAYS / REGION COURT SEJOUR
(- de 90 jours)
LONG SEJOUR
(+ de 90 jours)
EEE
Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède
PAS DE VISA
PAS DE VISA
SUISSE MONACO ANDORRE
PAS DE VISA
PAS DE VISA
Albanie, Andorre, Antigua, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Barbuda, Bosnie et Herzégovine, Brésil, Brunei Darusalam, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, El Salvador, Guatemala, Honduras, Hong Kong, Israël, Japon, Macao, Malaisie, Maurice, Mexique, Monaco, Monténégro, Nicaragua, Nouvelle Zélande, Panama, Paraguay, St Christophe et Nevis, St Martin, St Siège, Serbie, Seychelles, Singapour, Taiwan, Uruguay, USA, Venezuella
PAS DE VISA
VISA
TOUS LES AUTRES PAYS
VISA
VISA

 

Nous vous recommandons fortement de contacter Campus France pour avoir des informations supplémentaires :

http://www.campusfrance.org/fr/espaces/map

passeport visa

Une fois en France :

Une fois arrivé en France vous devrez envoyer à la Direction territoriale de l’Office Française de l’Immigration et de l’Intégration (O.F.I.I.) de votre département, le formulaire intitulé « demande d’attestation OFII » remis avec votre visa afin que l’OFII puisse vous convoquer et ainsi attester votre présence. A joindre dans ce courrier une photocopie des pages de votre passeport contenant votre identité, le cachet apposé par la police aux frontières et le visa délivré.

Ensuite, la Direction Territoriale de l’OFII de votre département vous contactera par courrier. Après avoir pris rendez-vous, vous devrez vous présenter pour « valider votre visa » et vous passerez éventuellement une visite médicale.

Vous devrez présenter lors de ce rendez-vous :

  • Votre passeport
  • Un justificatif de domicile
  • Une photo de face
  • Un certificat médical délivré par le médecin de l’OFII (si la visite est déjà passée)
  • Des timbres fiscaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *